LE MADE IN FRANCE, EFFET DE MODE OU ACTE RÉELLEMENT ENGAGÉ ?

QUE FAUT-IL SAVOIR SUR LE MADE IN FRANCE ?

Depuis plusieurs années, les Français déclarent, dans les sondages, être de plus en plus attachés au Made in France. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, selon une étude publiée en décembre 2020 par Opinion Way, 64% des Français estiment avoir augmenté leur consommation de produits tricolores. Ils sont même prêts à y consacrer plus de budget. Pour eux, acheter un produit Made In France, c’est participer au maintien de l'emploi, au soutien des entreprises françaises, à la préservation des savoir-faire dans notre pays mais aussi de la planète


Lorsque l’on pense au made in France, on imagine souvent un artisan dans son atelier qui, fort de son savoir-faire transmis de génération en génération, confectionne de A à Z son produit. Inconsciemment, on pense qu’avec le Made in France, absolument tout dans le produit est français. Une belle conception des choses mais peu représentative de la réalité… 

Bon, il faut aussi dire qu’il y a de quoi perdre le consommateur. C’est sûr qu’entre « Made in France », « Marques Françaises », « Designé en France », « Confectionné en France », « Fabriqué en France » et bien d’autres, on ne s’y retrouve plus. 


MAIS EN FAIT, ÇA VEUT DIRE QUOI MADE IN FRANCE ? 


Selon la définition du site “Marque de France”, le terme « made in France » est un marquage d’origine que les entreprises peuvent indiquer sur leurs marchandises. Il signifie littéralement « fabriqué en France » et caractérise donc l’origine géographique où a été conçu le produit.

On vous l’accorde, c’est  un peu juste comme définition, surtout lorsqu’on sait tout ce qui se cache derrière cette appellation. 

Dans l’industrie de la mode en France et en Europe, le marquage d’origine comme « made in » sur des produits non-alimentaires comme les vêtements n’est plus obligatoire depuis 1986.

Les fabricants ou distributeurs le font toutefois souvent figurer sur les étiquettes de leurs articles, de façon simplement déclarative, notamment quand ils souhaitent valoriser la fabrication française.
Cependant, si un fabricant décide de mentionner l’origine du produit, il doit répondre aux règles “d'origine non préférentielle” du code des douanes de l’Union. Il s’agit de règles qui s’appliquent quand la production vient de plusieurs pays. Pour établir l'origine non préférentielle d'un produit (celle qui apparaîtra donc sur le produit), il faut déterminer le pays où il a subi sa dernière étape de transformation. C’est la raison pour laquelle il est possible de donner la nationalité française à un produit même si ses matières premières, ses étapes de production et ses composants sont étrangers.

Prenons un exemple : vous fabriquez un t-shirt en coton. La matière utilisée (le coton) a été importée d’Inde car la France ne possède pas de plantation de coton. Il a été tissé en Italie mais l’assemblage a été entièrement réalisé en France. Le prix de revient du produit est, alors majoritairement, français; de ce fait, il est possible d’inscrire Made in France sur l’étiquette du t-shirt.

En théorie, un produit est considéré comme Made in France si au moins 45% de sa valeur ajoutée a été réalisée sur le sol français.(1) Ainsi, il est, donc, important de garder à l’esprit que cette mention n’indique pas que 100 % des étapes de fabrication sont françaises, mais qu'une partie significative le sont.

Bon, en pratique, c’est un peu différent car toutes les appellations autour du Made In France sont très peu contrôlées. Bien que le marché soit supervisé par les services douaniers, des entreprises contournent les règles pour se revendiquer françaises.

Et oui, perçu comme des produits de qualité et associé aux circuits courts, le Made in France entraîne, aussi, malheureusement de fausses promesses : on appelle cela le frenchwashing. Ainsi, il est possible de voir sur des produits les appellations prônant le savoir-faire français, la production française ou présentant même le drapeau tricolore comme force de vente alors qu’il n’en est rien. Cela peut s’expliquer par le fait que les étapes de packaging et de marketing se font, le plus souvent, en France. 

En se revendiquant ainsi, un commerçant a la possibilité de mieux vendre grâce à cette réelle plus-value ajoutée à ses produits. Ces détournements marketing surfent sur les attentes croissantes de fabrication locale en proposant du « faux Made in France » ou du Made in France dans des conditions non transparentes.

De plus, les mentions « fabriqué en » et « produit en » demeurent auto-déclaratives et ne sont donc malheureusement pas toujours très fiables. Également, la présence du drapeau tricolore n’est pas une indication fiable de fabrication française.


MAIS ALORS, COMMENT ÊTRE SÛR DE L'ORIGINE FRANÇAISE DE NOS VÊTEMENTS ? 


Le Made in France est un argument marketing extrêmement fort et difficilement contrôlable. Dès lors que vous y êtes confronté, il faut s’interroger. Pour s’assurer que les vêtements que l’on porte sont bien conçus et fabriqués en France, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Premièrement, gardez toujours un œil sur l’étiquette, la composition des textiles et les termes apposés dessus. Cela suffit parfois pour constater la fiabilité de l’information de certains produits présentant des caractéristiques du Made in France. Il n’est pas rare de constater que certains produits dits “Made in France”, ont finalement un autre pays indiqué sur leur étiquette.

Ensuite, n’hésitez pas à vous référer aux labels. Il y a quelques temps, on vous expliquait déjà dans un autre article leur importance ainsi que leur signification. Dans cette situation, face aux origines des produits pas toujours simples à identifier, la présence de labels permet d’assurer la véracité de la provenance du produit mais aussi la qualité de sa production.


ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT

entreprise-patrimoine-vivant-label


Créé en 2005, le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque de reconnaissance de l’État qui distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. 

Cette certification a pour but de conserver et de mettre en avant les savoir-faire traditionnels français. Il s’agit de la seule distinction récompensant les entreprises françaises pour l'excellence de leur travail, notamment dans les métiers de l'industrie, de l'art et de la gastronomie. Elle aide aussi les entreprises, grâce à des avantages fiscaux, à développer leurs activités. C'est un très bon outil de préservation du patrimoine français traditionnel garantissant sa durabilité.


ORIGINE FRANCE GARANTIE

origine-france-garantie-label


Créée en 2010, la certification Origine France Garantie œuvre pour la promotion du « produire en France » et la valorisation des savoir-faire industriels et artisanaux tous secteurs confondus.

Ses deux principaux objectifs sont de donner une information claire et précise au consommateur sur l’origine française des produits et de faire connaître les entreprises qui fabriquent en France.

Pour être certifiés, les produits doivent respecter deux conditions :
- 0 % à 100% du prix de revient unitaire du produit est acquis en France.
-Le produit prend ses caractéristiques essentielles en France (c'est-à-dire que toutes les étapes importantes de transformation y sont effectuées).

En étant certifiées Origine France Garantie, les marques peuvent assurer à leurs consommateurs la traçabilité de leurs produits.


INDICATION GÉOGRAPHIQUE PROTÉGÉE

indication-géographique-protégée-label


Créé en 1992, le label Indication Géographique Protégée identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. L’IGP protège, donc, le nom du produit dans toute l’Union Européenne.

Il certifie le lieu d'au moins l'une des étapes de sa production et/ou transformation. Avec ce signe, le nom du produit est protégé dans toute l'Union Européenne.


FRANCE TERRE TEXTILE

france-terre-textile-label

Créé en 2008, le label France Terre Textile a la volonté de lever le voile sur toute la chaîne d’approvisionnement textile.

Il nous informe sur le lieu et les étapes de production des textiles. Il s’agit d’un des seuls organismes indépendants qui vient récompenser les articles dont plus des trois quarts de la production sont réalisés en France, selon des critères de fabrication en circuit court, de qualité et de RSE.

Implanté dans 5 des 7 territoires de tradition textile français (Vosges, Alsace, Nord, Auvergne Rhône-Alpes et Champagne Ardenne), le label reflète le savoir-faire propre à chaque région pour être au plus près des vrais producteurs.


Enfin, référez-vous à des marques reconnues pour leur production française. Et ça tombe bien, notre catalogue regorge de vêtements et accessoires éco-responsables et soucieux du savoir-faire français. La Vie est Belt, Matières Françaises, Laura Laval, Les Jupons de Louison, Aatise, Montlimart et bien d’autres : la location Made in France n’attend plus que vous.


catalogue-les-appretes-savoir-faire-français


ET LE PRIX DANS TOUT ÇA ? 


Évidemment, pour n’importe quel achat dans le secteur du prêt-à-porter, le prix reste quand même un des critères majeurs. Vous vous en doutez bien, fabriquer en France coûte plus cher en raison des taxes et charges salariales élevées par rapport aux autres pays. Le coût de la confection, le temps de travail, le savoir-faire et la juste rémunération des employés ne permettent pas de vendre un t-shirt Made in France à petit prix. On vous l’assure, un t-shirt qualifié de made in france à 10 euros, c’est louche.

EN BREF :

Depuis quelques années, le Made in France s’est progressivement installé dans le quotidien des Français.

S’il s’agit d’un phénomène de mode pour certain, d’une arnaque marketing pour d’autres ou d’une transition vers une économie locale nécessaire, une chose est sûre : le Made in France a le vent en poupe ! 

Seulement, il est important de le choisir correctement ! Face à la volonté des Français de mieux consommer, de nombreuses marques utilisent le Made in France comme un argument marketing de vente.  

L’idée n’est pas de dénigrer toutes les marques qui utilisent le Made in France comme tremplin de communication, mais plutôt d’inviter le consommateur à être plus vigilant. En effet, il ne s’agit pas de soutenir le Made in France en achetant aveuglément parce que c'est soi-disant français mais plutôt d’acheter français si le produit répond à des critères d’éco-responsabilité, en toute transparence.

Rappelons qu’il n’est pas insensé pour une marque de textile d’avoir une partie de sa matière première en provenance de l’étranger. En effet, il y a très peu de matières premières cultivées en France. Difficile de fabriquer des t-shirts avec du coton venu de France quand la plupart des cultures se trouvent en Asie. C’est la raison pour laquelle la fabrication en territoire français depuis la matière première jusqu’à la distribution est quasi inexistante aujourd’hui

Il ne faut pas oublier non plus que chaque pays à sa spécialité, la chine maîtrise la soie, l’Italie est connu pour ses cuirs, le Portugal pour sa maroquinerie et ses chaussures… L’idéal est donc de garder la création en France en association avec les savoir-faire propres à chaque pays.

L’important réside dans la transparence totale des produits que l’on achète. De la matière première à la production, le consommateur a le droit de savoir comment est fabriqué son produit pour faire le meilleur choix.

Et vous ? Quelles sont marques préférées de Made in France ? 

(1) “Comprendre le code des douanes sur la fabrication française ou made in France”, Marque de France, 18 janvier 2021

Catégories
Dossiers
Derniers articles